• Parents.S.J

Comment j'ai appris à aimer mon corps de maman

Mis à jour : févr. 19

Texte écrit par Vanessa G.


Tu es maman? Je veux te dire que tu es belle. Oui, oui! Malgré ta prise de poids. Malgré ta petite bedaine molle. Malgré tes petits seins plats. Malgré tes vergetures au niveau du ventre, des seins, des fesses. Malgré tes cheveux qui tombent et qui deviennent tout minces. Quand on choisit d'avoir un enfant, on sait que notre corps va subir une multitudes de changements. Bien sûr, c'est une évidence! Toutefois, ce n'est pas toutes les femmes qui vivront cette transformation de la même façon. Pour moi, ça a été tout un choc.


Avant de commencer, saches que depuis mes vingt ans je me sens bien dans ma peau. Je m'étais acceptée comme j'étais après être passée par l'adolescence où l'acné avait fait de moi une jeune fille timide et réservée. Plus confiante que jamais, je trouvais dommage

d'entendre des femmes parler d'elles en se traitant de "grosses", de "pas désirables" ou même "d'ordinaires". Pourtant, au cours de ma grossesse, mes vieilles habitudes de fille pas sûre d'elle sont revenues sans se faire attendre, mais en se dévoilant de façon différente. Et si nous reculions dans le temps il y a de ça près d'un an? C'était mon premier rendez-vous de suivi, alors que je venais d'apprendre que j'étais enceinte. Une nouvelle qui m'avait réjouie, mais qui m'avait aussi rendue anxieuse. Le décompte était réellement commencé!


Mon médecin était celui de ma mère. Celui qui m'avait mis au monde il y a 30 ans. Un vieux de la vieille... La première chose qu'il m'ait dite lors de ce rendez-vous est que je ne devais pas prendre beaucoup de poids pendant ma grossesse. Ce sera difficile de le perdre après l'accouchement et mon copain ne sera plus attiré par moi qu'il disait. Vraiment? Je me suis demandée comment quelqu'un pouvait avoir ce discours et en parler ouvertement même en rigolant, alors que de plus en plus de femmes ont des problèmes d'estime et ont un rapport à la beauté malsain? Imaginez une femme qui a eu des problèmes de poids toute sa vie et qui n'est pas bien dans sa peau. Des plans pour qu'elle cesse de manger complètement! Moi, les propos du gentil docteur m'ont quand même affecté, mais autrement.


Je redoutais mes rendez-vous de suivi de peur d'avoir pris trop de poids. En un mois j'ai pris 6 livres. Je capotais! Je me regardais dans le miroir et je ne voyais que les changements apportés à mon corps et non la beauté de voir ma bedaine grossir parce que je portais un enfant. C'était vraiment l'idée de prendre du poids et de ne jamais pouvoir m'en départir qui me hantait. Comble du comble, mon chum était de ceux qui n'avait pas envie de sa femme autant avec sa bedaine. Et oui! Il y en a plus qu'on le croit des papas qui ont peur de faire mal à leur bébé en faisant l'amour. De fait, je ne me sentais plus belle et attirante. Ces circonstances n'ont certainement pas aidé à mon état d'esprit, mais ça se passait aussi beaucoup dans ma tête. Je me regardais dans le miroir et trouvais mes cuisses grosses et mon visage boursouflé. Je n'ai pas cessé de manger pour autant, mais j'avais une fixation sur ce qui entrait dans mon corps et je me culpabilisais de manger sucré ou trop gras. Ces idées, je les ai eues jusqu'à la toute fin de ma grossesse.


On s'imagine la grossesse comme étant une période mémorable comme on le voit souvent dans les films et on ne sait pas vraiment ce que ce sera avant de la vivre. Certaines femmes sont en amour avec ce corps transformé et je les envie aujourd'hui de pouvoir réaliser le miracle qu'est celui de porter son propre enfant. Il est possible que tu sois comme elles, mais, s'il t'arrive d'avoir des idées noires comme moi, je veux que tu saches que tu es magnifique et que tout ce que tu vis en vaut tellement le coup. Lorsque tu verras ton petit bébé et que tu seras mère tu comprendras que plus rien n'a d'importance. Finalement, le poids que tu as pris n'est plus aussi préoccupant et les traces laissées par la grossesse plus aussi visibles.


La société en est une d'apparence et de beauté. Mais, qu'est ce que la beauté vraiment? Je crois que l'essentiel, au final, c'est de se sentir bien tout simplement. Si ça passe par l'entraînement ou la bonne alimentation, alors voilà! Si c'est autre chose, c'est bien aussi. Aujourd'hui, je prends du temps pour moi, pour me sentir mieux. Les premiers mois avec un bébé ne sont pas faciles et on passe énormément de temps à s'occuper de notre tout petit et très peu à s'occuper de nous. Pourtant, je crois que c'est en ayant une maman heureuse que notre enfant se sentira bien et grandira en ayant eu le meilleur modèle qui soit.


Ne t'oublie pas chère maman dévouée qui fait toujours passer les autres avant elle et ne culpabilise pas de penser à toi.


Nous sommes toujours à la recherche de parents qui seraient intéressés à partager leur expérience. Contactez-nous si c'est votre cas! Nous avons tous une voix qui ne cherche qu'à être exprimée.


 
1583190524_7686361_eb23a51f2b6df7db99211
1583192534_229231_3886f7f896c89844b040b4
  • Instagram

©2020 par Parents sans jugement.